header
illustration

La vie quotidienne nous apporte bien souvent son lot de difficultés.

illustration

Face au conflit, “laisser tomber”, “vivre avec” ou “attaquer” ?

illustration

Il existe pourtant une autre voie... responsable et respectueuse.

illustration

Médiation civile, commerciale et familiale

La médiation vous apporte des possibilités de solutions basées sur:

Civile et Commerciale

La médiation, se reparler pour éviter la rupture.

Un fournisseur qui ne paie pas, une commande mal exécutée, une facture contestée, un délai non respecté, des tensions entre collaborateurs, du harcèlement…Chaque jour apporte son lot de conflits potentiels dans l’entreprise. Avant qu’ils ne s’enveniment et ne mènent les parties devant le tribunal, synonyme de cassure irréparable, pensez à la médiation.

Toutes les raisons de passer par la médiation.

Organisée par la loi du 21 février 2005, la médiation est une alternative très avantageuse au recours à la justice:

Bien des avocats le disent, un arrangement quel qu’il soit vaut toujours mieux qu’un procès. Ceci est d’autant plus vrai en affaires puisque la médiation permet de sauver une relation commerciale qu’un procès amènerait fatalement à la rupture.

Toutes les raisons de passer par un médiateur agréé.

Le médiateur agréé a les qualités légalement indispensables pour exercer mais aussi il respecte scrupuleusement les règles de la médiation, à savoir:

Dans mon cas particulier, je suis un médiateur issu du monde des affaires, avec l’expérience de l’entreprise pour l’avoir vécue.

Comment se déroule la médiation.

Après audition de chacune des parties, le médiateur résume les points d‘accord et de désaccord, dresse l’inventaire des points à règler et entame les négociations afin de déterminer les meilleures solutions possibles au conflit. Sitôt établies, celles-ci font l’objet d’un écrit signé par les deux parties.

L’accord de médiation ainsi obtenu doit être respecté et il est possible de le faire homologuer par un juge afin de lui donner une force exécutoire équivalente à celle d’un jugement.

Combien coûte la médiation.

Le médiateur perçoit des honoraires dont le montant est fixé avant le début de la médiation. Ils dépendent bien entendu de la complexité du problème. En principe, sauf accord contraire, ces honoraires sont pris en charge, à part égale, entre les deux parties.

Médiation familiale

A quoi sert la médiation familiale ?

Des difficultés pour se mettre d’accord sur les conditions d’un divorce ou d’une séparation ? Des modifications dans l’hébergement d’un enfant qui ne sont pas acceptées par l’autre parent ? Une décision de placement de parent âgé difficile à prendre ? Un jeune adulte en conflit avec ses parents ? La médiation est un moyen de résoudre de telles difficultés sans passer par la décision d’un juge.

Le médiateur familial est un praticien de la communication. Quand vous n’arrivez plus à vous entendre, le médiateur vous aide à vous écouter. Il s’assure que vous êtes entendu(e). Il vous entraîne à trouver de nouvelles pistes de solution.

Quels sont les avantages d’une médiation familiale par rapport à la solution judiciaire ?

Une approche complètement différente du conflit.

Le procès est fondamentalement générateur de violence. Les participants sont appelés “adversaires”, et il leur faut combattre pour convaincre. A ce petit jeu, tous les coups deviennent vite permis. L’intimité de la famille devient le champ de bataille et chacun y laisse un part importante de lui même et repart avec de nombreuses blessures.

En médiation, toutes les discussions que vous aurez dans le cadre de votre séparation ou de votre divorce seront confidentielles. Elles se dérouleront dans un cadre confortable et informel, et la manière de travailler vous donne le pouvoir de décider tout en étant très efficace. Mais il y a d’autres avantages qu’il ne faut pas perdre de vue.

Une solution économique

Le divorce par médiation familiale est économique comparé à toute solution négociée.

Dans une solution négociée, vous devez tenir des réunions séparées chacun avec votre avocat, ceux-ci doivent s’échanger du courrier, se parler au téléphone, plaider, enquêter… Et chaque acte posé par l’un deux vient alourdir la facture financière d’une situation qui vous coûte déjà tellement par ailleurs.

Au contraire, en médiation, le dialogue est direct et sans intermédiaire, les informations passent directement entre toutes les mains concernées, le dialogue se concentre toujours sur le sujet le plus important du moment. Dans la plupart des cas, cela se traduit par une économie substantielle sur le plan financier. La participation des conseils et des experts est limitée à leur apport essentiel: leur connaissance.

Vous gardez le contrôle !

L’essence d’une médiation, c’est que c’est vous qui contrôlez votre futur. Par exemple, dans une médiation de séparation, c’est ensemble avec votre conjoint ou votre partenaire que vous décidez:

C’est vous qui en décidez, sans devoir vous en référer aux Juges.

Des solutions plus satisfaisantes

Nous constatons tous les jours que travailler en face à face procure des solutions plus créatives et plus satisfaisantes. Vous les avez construites ensemble, vous savez pourquoi, et c’est pourquoi vous les appliquerez mieux et plus volontiers.

L’approche collaborative de la médiation vous permettra par exemple d’envisager en détail l’impact sur la situation sociale de chacun d’entre vous du divorce ou de la séparation, et de chercher alors les solutions qui vous permettront d’optimiser ces situations individuelles. Bien souvent, ce genre de réflexion sociale ou fiscale paiera à elle seule l’ensemble de vos frais de divorce…

Une co-parentalité responsable.

L’approche typique de la médiation familiale en matière de séparation et de divorce est de se concentrer sur l’intérêt des enfants et d’améliorer vos relations avec eux dans le temps. A la différence de la plupart des autres conflits, les divorces impliquent de rester parents-ensemble pendant souvent de nombreuses années. Il faudra continuer à prendre des décisions ensemble, dans des circonstances aujourd’hui inconnues.

Le processus de médiation est une école d’apprentissage de ce genre de dialogue, et le médiateur familial peut là aussi être votre “coach”.

Une démarche similaire se retrouve lorsqu’il s’agit d’un conflit avec ou à propos de parents âgés ou de jeunes adultes: la solution recherchée par médiation fera en sorte de trouver à la fois une solution aux problèmes pratiques qui se posent, et de conserver le niveau de relation entre les personnes qui leur convient le mieux.

La médiation est confidentielle.

La loi sur la médiation est très claire. Tout ce qui se dit, tout ce qui se montre, tout ce qui s’échange dans le cadre d’une médiation est confidentiel. Cela permet de considérer toutes les options, même celles que l’on n’oserait pas présenter devant un tribunal. Jamais on ne pourra vous reprocher devant quelque instance que ce soit ce que vous aurez proposé dans une médiation. Les secrets de familles aussi sont préservés, et peuvent donc être évoqués dans le cadre de la médiation sans qu’ils s’ébruitent à l’extérieur.

La médiation est une méthode de résolution des conflits qui permet aux acteurs de trouver les meilleures solutions pour toutes les parties.

Dans le domaine familial, il s’agit malheureusement souvent d’aider un couple à se séparer sans se déchirer. Grâce à la médiation, il est aujourd’hui possible d’y arriver sans passer par un débat judiciaire.

Dans le domaine civil et commercial, le médiateur aidera des voisins, des clients et fournisseurs, des associations à résoudre leurs conflits, souvent de nature contractuelle.

A côté de la médiation, on parlera ici également de ces autres approches du conflit qui permettent d’éviter l’arbitraire d’une décision judiciaire: de la plus “naturelle” (la négociation sans intermédiaire) à la plus “jugementale” (l’arbitrage de l’expert indépendant).